Cuisiner au Wok sans utiliser de graisse

cuisiner au wok

La cuisine au wok, cette tendance asiatique, est peu à peu entrée dans les habitudes des Français qui ne jurent que par elle. Cet engouement est justifié par les particularités du mode de cuisson. Dans le principe, la cuisine au wok est totalement différente de celle qui faite à la poêle ou à la sauteuse puisque rapide, même si elle est assimilée à une cuisine grasse. Une petite découverte de cet ustensile très singulier permettra d’en savoir un peu plus sur la cuisine au wok.

Présentation de la cuisine au wok

La cuisine au wok est très singulière. Cela est essentiellement dû à l’ustensile lui-même qui se distingue énormément dans sa constitution.

Ce qui caractérise le wok

Le wok est un ustensile d’origine asiatique. Il peut être considéré comme étant la sauteuse dans la cuisine asiatique. Le wok est reconnaissable par sa forme incurvée, en demi-sphère qui diffère totalement de celle d’une sauteuse classique. Les modèles traditionnels sont soit en acier soit en céramique.

Ces deux matériaux sont réputés pour permettre une diffusion rapide et homogène de la chaleur. De plus, avec sa forme, le wok est un ustensile qui permet une cuisson précise de toutes sortes d’aliments.

Quels aliments cuits au wok ?

En cuisine asiatique, le wok est très utilisé pour les sautés de légumes, de viandes ou de crustacés. Tous des modes de cuisson ayant la réputation d’être assez gras. Par essence, la cuisine au wok est plutôt grasse. D'ailleurs, le wok est l’ustensile par excellence de la cuisson rapide. Cela est essentiellement le fait de sa forme et des matériaux avec lesquels il est fabriqué.

Ce sont donc les deux points qui définissent l’image classique du wok qui ne répond pas forcément aux codes de la cuisine française plutôt diététique. C’est pourquoi de nombreux fabricants proposent aujourd’hui des versions de wok avec des revêtements qui permettent des cuissons sans gras.

Quel matériel pour cuisiner au wok sans graisse

Cuisiner dans un wok sans graisse, c’est possible grâce aux multiples déclinaisons de pièces à revêtements adaptés existants aujourd’hui.

L’un des meilleurs matériaux permettant ce type de cuisson est incontestablement la fonte. Elle est souvent renforcée avec de l‘émail, de la céramique ou de l’aluminium. Les woks modernes sont également conçus avec un revêtement d’huile protection. On parle alors de woks culottés.

Pour finir, les woks en aluminium avec revêtement en Téflon sont actuellement ce qui se fait de mieux.

La fonte

La fonte est un matériau pour le moins singulier. Sa singularité réside dans le fait qu’elle transmet très bien la chaleur, et ce, de façon uniforme tout en la conservant pendant un bon moment. La fonte est recommandée pour les cuissons à forte température. Ce qui concorde très bien avec l’usage du wok.

Par contre, pour une cuisine sans gras, la fonte à elle seule ne suffit pas parce qu’elle est adhérente. Il faut qu’elle profite du revêtement adapté comme la céramique ou l’émail. Il existe également des woks en fonte d’aluminium avec revêtement antiadhésif.

Les woks en fonte les plus récents intègrent un revêtement d’huile de protection. Il s’agit d’une couche qui permet d’apporter du gras aux plats sans qu’il soit nécessaire d’en rajouter. Un wok en fonte avec revêtement huilé se reconnait à sa surface lisse et brillante comme si elle était déjà huilée.

C’est cela qui permet une cuisine plus écologique et plus saine. Mieux encore, ce type de revêtement protège la fonte qui est un matériau très sensible du fait de sa porosité. Elle a tendance à vite s’assécher.

La céramique

Si on retrouve la céramique en revêtement sur la plupart des poêles, sauteuses ou woks, c’est parce que c’est un matériau naturellement antiadhésif. Il est donc possible de cuire aussi bien la viande que le poisson ou les légumes dans un wok en céramique sans jamais craindre que ça colle et sans avoir besoin de gras.

D’autre part, la céramique est très plébiscitée pour son caractère écologique, parce qu’il n’est pas nocif pour la santé. En plus, c’est un matériau qui a une courte durée de vie, surtout lorsqu’il est utilisé avec gras.

En règle générale, l’usage excessif du gras altère les capacités antiadhésives d’un wok en céramique. C’est pourquoi il est très important de limiter l’accumulation du gras dans le wok. De plus, il faut savoir utiliser un wok en céramique pour les bons types de cuisson. Pour une cuisine au wok en céramique, il faut privilégier les cuissons très lentes comme les plats mijotés ou les cuissons à l’étuvée.

L’aluminium avec revêtement en téflon

Si l’aluminium est énormément décrié, le revêtement en téflon lui redonne une nouvelle vie. Depuis quelques années, de plus en plus de fabricants d’ustensiles de cuisine optent pour ce matériau, notamment pour les poêles, les sauteuses et les woks. Ces types de woks, en plus d’être résistants à l’adhérence, ont un faible coefficient de friction et sont résistants à l’usure et à l’abrasion.

comment cuisiner sans graisse les menus du régime dash livre régime dash auteur régime dash